L’isolation des combles : quelles subventions pour 2020 ?

combles

Souhaitez-vous isoler vos combles dans le but de réduire votre consommation énergétique ainsi que l’impact sur l’environnement ? En voilà une bonne idée, sauf que cela nécessite  un investissement important. Heureusement, l’État propose de multitudes d’aides financières afin d’alléger les frais liés à tous travaux de rénovation énergétique. Voici les aides disponibles pour inciter les foyers à réaliser ces travaux.

Pourquoi isoler ses combles ?

L’isolation des combles figure parmi les travaux de rénovation énergétique qu’il convient d’effectuer en priorité. Pour cause, 30 % de la chaleur d’une maison s’échappe par la toiture. Ce type d’intervention permet de réduire les échanges thermiques dans votre appartement. Lors de la saison hivernale, vos combles bien isolés empêchent la chaleur de s’échapper. De surcroît, ils peuvent éviter la chaleur d’entrer en été, ce qui vous permet de rester au frais.Cela vous offre un meilleur confort et vous permet d’être à l’aise tout au long de l’année.

Si vous optez pour des matériaux isolants permettant une isolation thermique et acoustique, un confort optimal s’offre à vous. Puisque votre logement est protégé contre le froid et conserve mieux la chaleur, vous pouvez donc faire plus d’économies sur la facture de chauffage. De plus, vous pouvez apporter votre secours à la planète parce que la diminution des émissions de gaz à effet de serre préserve l’environnement. N’hésitez plus à commencer les travaux d’isolation de vos combles. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Comment isoler ses combles ?

Afin de bénéficier pleinement des avantages de l’isolation des combles,  cette dernière doit être effectuée correctement. Pour que cette entreprise soit réussie, vous devez recourir aux services d’un spécialiste. Ce dernier est le seul qui connaît la technique d’isolation qui convient à chaque toiture.

De plus, il existe plusieurs méthodes pour l’isolation des combles. De même, il y a deux principales catégories de combles. On retrouve notamment les combles perdus, appelés aussi combles visitables ou non aménageables. L’isolation par l’intérieur avec un matériau isolant au sol posé directement sur le plancher sera la solution pour isoler ce type de combles. Vous pouvez aussi opter pour l’épandage manuel ou le soufflage mécanique. Ce dernier est la façon le plus rapide à réaliser. Il y a également les combles aménagés ou aménageables. L’exploitation des rampants constitue une autre technique d’isolation: on agrafe un isolant en plaque ou en rouleau à l’intérieur des pentes de la toiture. Cette dernière est la méthode la plus souvent utilisée pour isoler ce modèle de combles. Bref, chaque variété de combles a ses caractères spécifiques  et s’adapte souvent aux différents toits. Mais quel que soit le modèle et la méthode choisie, faites toujours appel à un professionnel.

Quelles aides pour isoler ses combles ?

Nombreuses sont les aides et subventions disponibles pour financer l’isolation de vos combles. Vous pouvez par exemple bénéficier du soutien de l’agence nationale de l’habitat (ANAH), grâce à son programme « Habiter Mieux Sérénité ». L’Anah peut vous rembourser 35 jusqu’à 50 % de vos dépenses. Le CITE ou le crédit d’impôt pour la transition énergétique est aussi là pour prendre en charge 30 % du montant total de vos travaux. Cela concerne la fourniture plus la pose de l’isolant. Notez toutefois que les dépenses sont limitées jusqu’à 100 € TTC/m2 quand il s’agit d’une isolation intérieure et 150 € TTC/m2 pour l’extérieur (méthode du sarking).

La prime énergie connue également sous l’appellation de Certificats d’Économies d’Énergie a été également mise en place depuis 2015 dans le but de lutter contre le réchauffement climatique. Grâce à cette aide, vous pouvez obtenir un chèque au fournisseur d’énergie pour indemniser une partie de vos dépenses en échange de votre facture de travaux. La TVA réduite à 5,5 %, l’Eco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ainsi que les aides locales sont en outre accessibles afin d’alléger le coût de vos travaux, il n’y a plus à s’inquiéter.

Les conditions d’éligibilité à ces aides

Il faut tout de même noter que l’obtention de ces aides financières pour l’isolation de maison est soumise à certaines conditions. D’abord, vous devez être le propriétaire du logement dans lequel vous souhaitez effectuer l’isolation de vos combles. De plus, l’appartement doit être achevé depuis deux ans au minimum et doit être votre résidence principale. La plupart des organismes d’aides exigent aussi que seules les famille à revenu modeste ou très modestes peuvent en profiter. L’isolant et la pose doivent être fournies et réalisées par une entreprise qualifiée RGE, c’est-à-dire Reconnue Garant de l’Environnement. Cela implique aussi que les matériaux utilisés doivent répondre aux critères de performance énergétique demandés par l’État. Il faudra donc obligatoirement utiliser un équipement respectueux de l’environnement. Le dernier point mais non le moindre que vous ne devez pas oublier c’est que la demande doit être effectuée avant le commencement des travaux. Si vous dépassez les délais, il sera trop tard et vous ne pourrez plus prétendre à ces aides.

Conseils pour choisir le bon artisan de ses travaux
Pourquoi louer un box de stockage est-il avantageux ?