Sécurité et stockage des bouteilles de gaz butane ou propane : ce qu’il faut savoir

gaz butane

Publié le : 06 janvier 20247 mins de lecture

Butane et Propane sont les noms donnés à deux types de GPL, c’est-à-dire des gaz liquéfiés. Tous les deux proviennent de l’extraction de gaz naturel ou du raffinage du pétrole. Ils sont couramment employés dans le quotidien et peuvent servir à cuire, chauffer ou bricoler. Ces deux gaz possèdent différentes propriétés. Ils ne peuvent pas et ne doivent pas être stockés de la même façon. Que faut-il savoir du gaz butane ou propane pour rester en sécurité ?

Butane ou Propane : d’où viennent ces gaz ?

Dans le domaine des énergies, les gaz occupent une place à part. Ils sont de plusieurs types. Le gaz naturel est extrait directement des profondeurs de la terre. Il est issu de la décomposition d’algues ou de plancton qui étaient présents, sur la planète, il y a des milliards d’années. Les GPL, pour leur part, sont liés à l’activité humaine et aux énergies fossiles, comme le pétrole.

Que faut-il savoir ? Gaz Butane ou Propane, ils proviennent tous deux de sources différentes. Si le Butane provient des travaux d’extraction du gaz naturel, ou du raffinage du pétrole, le Propane dispose, pour sa part, d’une origine naturelle.

Ces deux gaz possèdent un pouvoir de chauffe, dit pouvoir calorifique, comparable. Ils n’en sont pas moins très dissemblables. Ils ne se sécurisent pas de la même façon. Leur stockage doit être adapté, et ce, même si tous les deux s’achètent dans des bouteilles qui se ressemblent.

Le Butane : un usage et un stockage en intérieur

Le Butane est un hydrocarbure. Il est appelé ainsi, car il contient de l’hydrogène et du carbone. Il se trouve naturellement à l’état gazeux. Ce n’est que lorsqu’il est soumis à une faible pression qu’il devient liquide. Il subit ce procédé afin d’être plus facile à stocker et à transporter. On le place alors dans des bouteilles qui peuvent avoir divers formats.

La combustion du Butane se fait en présence d’oxygène. Elle entraîne la formation de vapeur d’eau et de CO2. Si cette combustion est incomplète, elle crée du monoxyde de carbone. Si la température descend sous les 0°C, le Butane gèle. Il ne peut pas être stocké en extérieur, dans les régions où il fait froid, pour cette raison.

Il n’y a, cependant, aucune contre-indication à son stockage en intérieur, à condition de veiller à quelques éléments de sécurité. Il faut assurer la bonne ventilation du local où il est gardé, en raison des risques de dispersion de monoxyde de carbone, lorsqu’il brûle mal.

Il peut être placé dans de nombreuses pièces de la maison, sans problème. On le retrouve facilement dans la cuisine où il équipe un four, une gazinière ou un appareil mobile comme une plancha.

La buanderie ou la salle de bains sont aussi des lieux où il peut être établi afin d’alimenter un chauffe-eau, par exemple. De grandes bouteilles sont réservées à cet usage. Elles se révèlent pratiques et économiques.

Il est à noter que ce gaz ne doit pas être conservé dans une cave ou un sous-sol. C’est rigoureusement interdit. La loi considère que ces endroits ne sont pas suffisamment ventilés pour l’accueillir. De tels locaux ne bénéficient pas de systèmes de chauffage généralement. Il y a des risques que la température baisse trop et que le gaz finisse par geler, ce qui serait dangereux.

Le Propane : le gaz dédié aux activités extérieures

Le gaz Propane ne possède pas les mêmes propriétés que le Butane. Composé lui aussi de carbone et d’hydrogène, il contient également du C3H8. Il est plus lourd que l’air et totalement inodore dans sa forme naturelle. Inflammable, il est apprécié comme combustible, notamment dans les régions rurales où il reste un bon moyen de chauffer sa maison, tout en faisant des économies d’énergie.

Comme le Butane, il est possible de le rendre liquide en exerçant un traitement à faible pression. Peu polluant, il ne dégage pas de fumée et n’est pas responsable de l’émission de particules. Il se conditionne en bouteille. Deux fois plus léger que l’air, il est ainsi aisément transportable et stockable.

Là où le Butane gèle à 0° C, le Propane tient jusqu’à environ -44° C. Cette caractéristique fait qu’il peut être stocké à l’extérieur. Il est même obligatoire de le stocker dehors. Ce gaz est rigoureusement interdit à l’intérieur d’un logement. Les bouteilles de Propane représentent un risque en intérieur, car elles sont susceptibles d’exploser lorsque la pression devient trop forte.

Comment cela s’explique-t-il ? La pression des bouteilles augmente avec la température du logement. Plus il fait chaud, plus elle devient forte. Ce n’est pas le seul problème. Plus lourd que l’air, le Propane peut fuir en intérieur et exposer les habitants à des risques d’explosion.

C’est pour ces raisons que l’on exige que ce gaz soit stocké en extérieur, dans une bouteille ou une citerne. Il peut alors être raccordé sans risque à de nombreux éléments de la maison. Les petites bouteilles de Propane sont idéales pour alimenter des outils nomades comme un parasol chauffant pour la terrasse ou un désherbeur thermique.

Butane ou Propane ? Tous les deux peuvent être intéressants dans une maison. Il faut, néanmoins, veiller à bien respecter leurs conditions d’usage et de stockage afin d’éviter les risques qu’ils peuvent représenter. Il convient notamment de retenir que le Butane se garde en intérieur alors que le Propane ne se stocke qu’en extérieur. Pour bien les différencier, le mieux reste de faire appel à un vendeur spécialisé.

Comment savoir si votre véhicule a été remorqué dans le 15ème arrondissement de Paris ?
Comment garantir un financement durable pour les projets d’infrastructures ?

Plan du site