Comment bien isoler votre baie vitrée ?

La baie vitrée apporte de la luminosité à l’intérieur d’une habitation. Par ailleurs, elle est esthétique et rend un logement plus moderne. Toutefois, lorsqu’elle n’est pas choisie correctement, elle pourrait nuire à la bonne isolation de la maison. Alors, comment isoler une baie vitrée ?

Comment choisir vos baies vitrées ?

La qualité de l’isolation acoustique d’une baie vitrée dépend du type de vitrage que vous choisissez. D’abord, vous pouvez opter pour du double vitrage classique ou pour un modèle ayant une performance plus élevée. Mais que vous optiez pour l’une ou l’autre solution, l’épaisseur des vitres elles-mêmes compte énormément. Celle de la lame d’air séparant les vitres conditionne aussi l’isolation phonique de la baie.

Afin d’être certain de faire le bon choix, référez-vous à la norme créée par les techniciens du secteur du bâtiment. Il s’agit de la norme Acotherm. Celle-ci mesure les propriétés d’isolation des ouvertures d’une maison, dont la baie vitrée. Et cela va de AC1 à AC4. C’est un classement croissant. Ainsi, l’évaluation AC4 correspond à l’isolation phonique la plus élevée.

Pour savoir comment isoler une baie vitrée, tenez compte de l’endroit où vous vivez. C’est crucial pour bien choisir le vitrage de votre baie vitrée. Sachez qu’une habitation située à la campagne et un logement implanté en ville n’ont pas les mêmes exigences. La seconde est plus exposée aux bruits. Il en est de même pour une maison qui se situe à proximité d’un chemin de fer et d’une propriété construite dans un endroit calme.

Quelle installation choisir pour un habitat en ville ?

Si vous avez une maison en ville, et près d’une route fréquentée, il vous faudra opter pour une baie vitrée anti bruit suffisamment efficace. Les bruits provenant de l’extérieur pourraient en effet finir par nuire votre confort de vie. Cela engendre du stress. 

Pour obtenir une isolation acoustique efficace, un vitrage asymétrique est recommandé. Celui-ci est muni d’un double vitrage dont la vitre extérieure a une épaisseur plus élevée que celle à l’intérieur. Ces deux vitrages sont séparés par une lame de gaz. Dans la plupart de cas, les fabricants utilisent du gaz argon qui est connu pour ses performances en termes d’isolation acoustique, mais aussi phonique.

Si votre logement se situe à proximité d’une voie ferrée ou d’une route, il faut choisir un vitrage encore plus performant afin d’éviter les désagréments sonores. Pour cela, il est conseillé de choisir un double vitrage phonique composé d’un verre feuilleté et d’une vitre classique ayant une épaisseur de 10 mm. Un tel modèle de vitre est classé AC3. Ce vitrage réduit jusqu’à 13 fois les bruits en dehors de la maison. Ce qui vous garantit un bon confort de vie à tout moment de la journée.

Quel type de vitrage pour une maison à la campagne ?

Si votre propriété se situe loin des bruits de la ville, il n’est pas nécessaire d’investir dans une baie vitrée anti bruit de haute performance. Dans ce cas, vous pouvez installer une baie avec un double vitrage classique. En ce qui concerne l’épaisseur des vitres, il est évident que plus celle-ci est élevée, plus l’isolation phonique de la baie est meilleure. Les modèles standards à un vitrage 4/12/4. Ceci signifie que les deux vitres ont une épaisseur de 4 mm et séparées par une lame d’air de 12 mm. Vous pouvez opter pour des vitres de 6 mm. Pour un logement situé près d’une route, un double vitrage asymétrique suffit. 

Si vous souhaitez améliorer l’isolation phonique de vos anciennes baies vitrées existantes, sachez qu’il est possible d’y ajouter une vitre supplémentaire. Mais, il faut vous assurer au préalable que vos menuiseries sont bien solides.

A qui confier l’agencement et la décoration de votre cuisine ?
Les avantages d’appliquer un hydrofuge sur la toiture