Quelle est la vitesse moyenne de marche en randonnée ?

randonnée

La marche est une activité passionnante. D’ailleurs, elle permet de respirer, d’apprécier la beauté de la nature, de découvrir de nouveaux horizons… Il existe donc de nombreux types de randonnées : en VTT, à pied, à cheval… Ici, on abordera principalement la randonnée pédestre. Quelle est la vitesse de marche moyenne ?

Quelle est la vitesse moyenne de marche pour la randonnée ?

Vous voulez connaître la vitesse moyenne de marche ? En effet, la principale différence entre les types de marche est la vitesse. En marchant lentement (moins de 4,8 kilomètres par heure), chez les adultes d’âge moyen, leur consommation maximale d’oxygène (VO2 maximale) est de 30 % à 45 %. Ils auront donc une fréquence cardiaque de 100 battements par minute (à 95 à 105). Pour la marche dynamique et normale, la vitesse est de 4,8 à 6,4 kilomètres par heure. Cela correspond à un travail effectué avec une absorption maximale d’oxygène de 45 à 70 % et conduit à une fréquence cardiaque de 135 à 160 battements par minute. Avec la marche vite, vous aurez une vitesse qui se situe entre 6,4 et 8 kilomètres par heure. Cela équivaut à un travail effectué avec une consommation d’oxygène de 70 % à 90 % de la VO2 maximale et avec une fréquence cardiaque de 135 à 160 battements par minute. Enfin la vitesse de marche extrêmement rapide vous permet de faire de plus de 8 kilomètres par heure. Cela équivaut à un travail effectué avec plus de 90 % du VO2 maximum et une fréquence cardiaque supérieure à 160 battements par minute.

L’importance d’évaluer sa vitesse de marche

Pour des raisons de planification et de sécurité, la vitesse de marche dépend d’une personne à uneautre. Lors de la planification d’une randonnée, il est important de pouvoir évaluer votre vitesse moyenne de marche. Si vous estimez incorrectement votre vitesse de marche, vous pouvez rentrer chez vous du jour au lendemain ou pire, vous ne pourrez pas atteindre l’objectif fixé. Afin de mieux gérer vos efforts, lorsque vous partez en randonnée, il est raisonnable de gérer le stress de votre moral et de votre corps. Le plus frustrant c’est de commencer frénétiquement et de se sentir épuisé dès la première montée. Gravir la montagne est amusant pour certaines personnes tandis que pour d’autres qui en feront l’expérience, la dénivellation par heure sera différente. Pour évoluer lors de la randonnée, certains dispositifs peuvent vous permettre de connaître votre performance immédiatement. De cette façon, vous pouvez progresser en gérant vos propres efforts, en renforçant progressivement votre vitesse de marche ou en maintenant un rythme constant.

Autres critères à tenir compte pour évaluer sa vitesse de marche

D’autres facteurs doivent être pris en considération lors de l’évaluation de la vitesse de marche. Si votre condition physique n’est pas à son apogée et que vous n’avez pas une bonne fonction cardiorespiratoire, vous devez retenir votre souffle fréquemment. Par conséquent, il est nécessaire de prendre plus de repos. Ne négligez pas le repos, que vous ayez de l’expérience ou non, le repos est toujours le bienvenu. Ces petites séances aident à réduire votre fréquence cardiaque, à vous hydrater et bien sûr à profiter du paysage. Il faut environ 10 minutes de repos toutes les heures, ce qui est une bonne moyenne. Prenez en considération l’altitude, il n’est pas forcément nécessaire de parler de la haute altitude. Certaines personnes s’adapteront à l’altitude à partir de 2000 m en fonction de chacun. Selon la météo, la vitesse de marche peut être influencée. Par exemple, on constate qu’on marche plus vite la nuit parce qu’on est distrait. Cependant, si le sol gèle, soyez prudent car la vitesse de marche sera considérablement réduite. Un terrain difficile à cause des mauvaises conditions météorologiques réduira inévitablement votre vitesse d’avancement moyenne.

Les bonnes raisons de faire les randonnées

Avec cette activité, vous pourrez profiter de la beauté de la nature, de la flore et la faune et ce d’une façon privilégiée. Vous pourrez contempler un animal qui mange ou la beauté d’une mer de nuage, sentir les chemins sous les pieds ou la fraîcheur d’une brise de montagne. Visitez des lieux inaccessibles sauf à pied.  Pour se surpasser mentalement et physiquement, vous pourrez essayer la randonnée. Parfois, le plaisir de la marche s’exprime en quittant votre «zone de confort » habituelle. Bien que ce soit difficile, c’est extrêmement gratifiant une fois l’étape terminée. C’est sûrement une satisfaction personnelle, peu importe qu’il s’agisse de grimper au sommet ou de marcher 10 kilomètres. Vous pourrez vous sentir bien après toutes les exercices physiques que vous ferez. Votre corps se sent bien et vous le sentirez en partie à l’aide des hormones libérées. La randonnée vous rend plus détendu même si c’est un peu raide et que ça fait parfois mal. D’ailleurs, la rando a un impact bénéfique sur la santé.

Comment bien assurer votre camping car ?
Blog voyage à vélo et cyclotourisme