Comment vendre son électricité photovoltaïque ?

photovoltaïque

Le fait de produire de l’électricité verte grâce à une installation solaire permet à un ménage de faire baisser sa consommation d’énergie. L’excédent d’électricité solaire produite peut être par la suite revendu à son fournisseur. Il s’agit d’un excellent moyen de faire en sorte que votre projet d’autoconsommation photovoltaïque soit rentable. La question est donc de savoir qui peut vendre son électricité photovoltaïque ?  Qui peut la racheter et pourquoi la vendre ? Si vous souhaitez en savoir plus, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin.

À qui vendre son électricité photovoltaïque ?

Les fournisseurs d’électricité achètent votre production. Un contrat d’obligation d’achat doit être négocié entre le fournisseur et vous pour contrôler la revente de l’électricité. Les obligations d’achat concernent uniquement EDF et les entreprises locales de distribution, les ELD. Elles ont été créées pour promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables. Ces accords sont valables pour une période déterminée dans le contrat avec un maximum de 20 ans. Pendant toute la durée du contrat, le prix d’achat du kWh reste fixe. D’ailleurs, en ligne, vous obtenez plus d’informations sur les différents tarifs d’OA solaire.

Il existe plusieurs fournisseurs qui proposent ces contrats, mais la demande doit être faite auprès de l’OA d’EDF. En d’autres termes, c’est avec ce dernier que vous signez un contrat lorsque vous procédez à la revente d’électricité photovoltaïque. Si vous souhaitez adhérer à un réseau public, vous devez déposer une demande. Il vous suffira d’indiquer que vous souhaitez bénéficier de l’obligation d’achat. Vous n’aurez à signer votre contrat qu’une fois le raccordement créé.

Les entreprises locales de distribution peuvent également acheter de l’électricité solaire, tout comme EDF. Cette fois, vous devez demander un contrat d’achat d’électricité à celle que vous choisissez. Il existe par ailleurs de grands fournisseurs qui peuvent reprendre les contrats d’obligation d’achat conclus avec EDF OA ou une autre ELD. Les fournisseurs alternatifs sont une autre option qui s’offre à vous en plus de l’obligation d’achat.

Les conditions à remplir pour vendre de l’électricité issue de panneaux solaires !

Sans Consuel, vous ne pouvez pas raccorder vos panneaux au réseau public et si vos panneaux ne sont pas raccordés, vous ne pouvez pas vendre électricité panneau solaire. En ce sens, dès que vos panneaux sont installés, le Consuel vient voir si tout est aux normes. Une fois que c’est fait, nous faisons la demande de raccordement à Enedis pour que le gestionnaire de réseau vienne faire le raccordement pour la mise en service. La demande doit être faite auprès de l’établissement ou de l’agence qui gère le réseau de transport d’électricité RTE, à savoir ENEDIS.

Il est responsable de l’acheminement du courant, de l’entretien des lignes et de tous les raccordements. Le plus simple est de faire une demande en ligne ou en personne dans une agence. Si vous le souhaitez, vous pouvez décider de revendre par l’intermédiaire des entreprises locales de distribution (ELD). Ce sont des fournisseurs indépendants, au nombre d’une centaine en France. Ce sont souvent des opérateurs engagés dans la décarbonation de l’électricité et contre le nucléaire. Vous remplissez votre dossier et EDF le transmet ensuite au fournisseur local.

Comment s’inscrire sur EDF OA solaire ?

La première étape d’une revente d’électricité est d’ouvrir un compte sur le site du service. Voici les informations que vous devez ensuite remplir comme votre numéro de contrat, c’est-à-dire le numéro BTA, BO ou BOA. Ce numéro vous a été communiqué par ENEDIS lors de votre inscription. Vous pouvez simplement l’obtenir en allant sur leur plateforme. Ensuite, tapez votre nom, votre code postal et votre adresse e-mail.

Enfin, vous devrez créer le mot de passe de votre compte. Quelques jours après la création et la validation de votre compte, vous recevrez votre contrat qui prendra effet immédiatement après sa signature. En cas de déménagement, les fournisseurs d’énergie concernés déclinent toute responsabilité pour la désinstallation et l’installation de vos panneaux dans votre nouveau logement, sauf si vous présentez un document attestant d’une cession de votre engagement. Sur le site d’EDF OA, vous pouvez accéder directement au formulaire à remplir. Il ne vous reste plus qu’à facturer vos produits une fois votre compte établi.

Quelle option de revente de l’électricité photovoltaïque dois-je choisir ?

Il existe en fait deux cas pour vendre son électricité photovoltaïque. Si vous êtes un particulier, pour votre résidence principale, il est recommandé de faire de l’autoconsommation avec revente du surplus. Vous utiliserez votre électricité en fonction de vos besoins et la revendrez lorsque vous ne l’utiliserez pas. Pour votre résidence secondaire, il est fortement conseillé de faire de la revente totale. Comme vous n’êtes pas présent une grande partie de l’année, vos panneaux produiront de l’électricité sans que vous l’utilisiez. Ce n’est généralement pas la meilleure solution. Il est plutôt préférable de vendre l’ensemble de votre production.

L’idée est de revendre l’électricité que vos panneaux vont produire lorsque vous n’êtes pas dans votre résidence secondaire et de la racheter à EDF lorsque vous y êtes. Si vous souhaitez installer une puissance supérieure à 36 kWc, alors la revente totale est plus intéressante. En effet, avec les tarifs d’achat actuels, pour une telle installation, l’autoconsommation avec revente du surplus est moins avantageuse. Vous serez plus rentable avec la revente totale.

Cependant, pour une puissance inférieure à 36 kWc, vous consommerez l’électricité pendant la journée. Dans ce cas, l’autoconsommation avec revente du surplus est la meilleure solution. Vous consommerez votre production pendant la semaine où votre entreprise est active et le week-end vous vendrez votre électricité. Pour une puissance supérieure à 36 kWc, il est préférable de faire la revente totale. Il faut réfléchir en fonction de votre facture d’électricité.

En général, vous ne pourrez pas consommer la totalité de votre production et le prix de rachat est moins intéressant pour les installations d’une puissance supérieure à 36 kWc. Dans ce cas, la revente de la totalité de l’électricité est la meilleure alternative. En effet, en optant pour cette option, le prix de l’électricité augmentera encore plus. Pour cette seule raison, il est de plus en plus rentable de produire sa propre électricité, sans compter que cela permet de réduire sa facture énergétique.

Que faire en cas d’arthrose au genou pour soulager la douleur ?
Les meilleures astuces pour choisir le bon faire-part de naissance