Chicha et tabac classique : lequel est le moins nocif ?

Chicha pas cher
Les cigarettes sont interdites dans les milieux publics à cause de sa contenance en tabac. Cette prohibition est cependant loin de s’appliquer systématiquement sur la chicha tabac dans toutes les communes. Certes, plusieurs préfectures ont d’ores et déjà adopté cette mention avançant les raisons de la santé. D’autres sont plus flexibles autorisant la pipe dans les établissements disposant d’un fumoir. Cela a même conduit à l’apparition d’un concept appelé les bars à chicha.

Qu’est-ce que la chicha ?

La chicha se décline sous des tailles variées. Il est possible de rencontrer une petite ou grande chicha. En termes de forme, elle ressemble à une pipe remplie d’eau, mais vous verrez aussi une douille pour réceptionner le tabac. La douille est connectée avec une vase d’eau à l’aide d’un conduit. Le tabac est brûlé lors de la rencontre entre deux éléments. D’une part, il y a un charbon incandescent. Et d’autre part, vous apercevez une braise ardente. L’adjonction de ces deux corps se passe dans le cylindre. Il est à signaler que le tabac ne devrait pas entrer en contact direct avec le charbon et l’étincelle. Généralement, un fumeur emploiera un papier aluminium. Il est percé pour permettre à une quantité minime de tabac de passer à travers. À l’inverse, la brûlure ne sera pas partielle. Pour inhaler et aspirer les fumées, les vapoteurs devront tirer sur les bouts des tuyaux interconnectés.

Quels sont les risques de sa consommation ?

L’eau sur la chicha pas cher est nécessaire pour refroidir la fumée. Elle n’est pas conçue pour filtrer les substances nocives du tabac. La fumée produite à l’aide de la mini chicha reste aussi nuisible que sur les cigarettes classiques. Le Narguilé conduit au même risque de maladie que le cigare. Il faut par exemple évoquer les problèmes cardio-vasculaires et les cancers du poumon. Côté toxicité, après avoir tiré de la fumée sur une cigarette traditionnelle, la personne ingurgite en même temps jusqu’à 4 000 molécules chimiques. Un nombre similaire est annoncé dans la chicha. Dans le lot, il existe des goudrons, plomb, chrome, oxyde d’azote… Or, la durée de fumage d’une petite chicha reste importante. Cette latence s’explique avec deux arguments. Le tabac ne se désintègre pas dans un délai court. Le fumeur a donc besoin d’une trentaine de minutes à une heure pour terminer complètement le tabac dans la douille à cause de la réaction lente. Une bouffée conséquente est encore à noter en fonction de la longueur des tuyaux.

Comment fumer la chicha ?

La chicha pas cher est plus dangereuse que le tabac classique sauf si le fumeur gérait au mieux la capacité ingurgitée. En pratique, 8 à 12 bouffées de la petite chicha est l’égalent d’une cigarette entière. Il est donc conseillé de respecter cette proportion et éteindre en fermant l’arrivée d’air. À titre informatif, 50 cigarettes délivrent une quantité importante de monoxyde de carbone. Pourtant, il s’agit de l’équivalent de la quotité visible dans la chicha. Les effets négatifs se feront sentir à la fois pour les petits et les gros fumeurs. Le tabac classique contient toutefois une faible teneur de goudrons dans sa composition. La cigarette réclame une température élevée pour entrer en combustion. Par ailleurs, si le tabac fait autant peur, il suffit d’employer des pierres à chichas. Vous pouvez aussi miser sur le gel. De ce fait, vous n’allez pas aspirer au tabac.


Conception et simulation de schémas électriques
CCMI : quels sont les recours en cas de litige ?