Burn-out : comment repérer les premiers signes pour mieux s’en sortir ?

burn-out

Le syndrome d’épuisement professionnel, communément appelé burn out, est considéré comme un véritable problème des temps modernes. Ce trouble psychologique est le résultat d’un stress chronique qui se développe sur le lieu de travail. Entre des conditions sociales démotivantes, une charge de travail et une pression accrues, le burn out peut rapidement s’installer. Certains signes avant-coureurs, physiques, intellectuels et sociaux, vous permettront de savoir si vous souffrez de ce syndrome. Il est important de repérer les symptômes mentaux et physiques du burnout le plus tôt possible, afin d’éviter qu’ils aient des conséquences plus importantes sur votre santé. Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

L’épuisement physique !

L’un des premiers signes de burn out est la fatigue physique. Au fil des semaines, vous commencez à sentir que vous manquez d’énergie. Vous n’arrivez pas à faire faire à votre corps ce que vous voulez. Vidé, vous devenez inefficace dans votre travail. Vos performances ne sont plus ce qu’elles étaient. L’épuisement physique, n’est souvent pas soulagé par le repos. Même lorsque vous pensez avoir dormi le temps nécessaire, vous vous réveillez encore plus fatigué que la veille. Le burn out fatigue s’accompagne généralement d’autres symptômes physiques. Vous pouvez souffrir de maux de tête et de migraines fréquents. Les experts associent ces deux symptômes à la tension. En cas d’épuisement professionnel, vous pouvez également ressentir de fortes douleurs dorsales ou des vertiges. Des troubles de l’alimentation peuvent apparaître et parfois même des problèmes d’alcoolisme ou de toxicomanie. Il faut noter que les personnes exposées au burnout sont plus susceptibles de souffrir de maladies cardiovasculaires, de diabète et d’obésité.

Des difficultés de concentration !

Les symptômes physiques du burn out sont aggravés par un manque de performance intellectuelle sur le lieu de travail. En effet, le burn out fatigue va vous amener à avoir des difficultés de concentration. Vous aurez du mal à comprendre les consignes données par la hiérarchie, vous oublierez de vous présenter à vos rendez-vous, vous serez incapable de rédiger un rapport pertinent, vous aurez du mal à prendre des décisions…. En bref, vous serez tout simplement victime d’un ralentissement des fonctions cognitives de votre cerveau. En effet, lorsque vous souffrez du syndrome d’épuisement professionnel, vous avez tendance à ne plus trouver de sens à vos activités. Vous avez beau y réfléchir, vous n’arrivez pas à savoir pourquoi vous faites le travail que vous faites. Les tâches que vos employeurs vous confient, vous les exécutez sans grande conviction. Vous vous éloignez de l’attrait que vous aviez au départ. Ce signe de burn out signifie que votre travail ne vous intéresse plus et ne vous stimule plus intellectuellement. Toute cette circonstance affecte grandement votre estime de soi : vous commencez à vous sentir incompétent.

L’isolement social !

Un autre signe du burn out est l’isolement social qu’il provoque. L’épuisement physique et intellectuel s’accompagne d’un cynisme marqué. Sautes d’humeur, remarques désobligeantes, comportements inappropriés, etc. Il faut noter que dans le cas de ce trouble psychologique, vous ne vous rendez même pas compte du caractère détestable de votre attitude. Pourtant, tout ce que vous faites est une source de critiques pour votre entourage. Associé à la déshumanisation, ce comportement conduit à des actions impersonnelles et souvent détachées. Vous devenez moins empathique, vous êtes agressif envers vos collègues et vous êtes toujours frustré. Vous vous énervez au quart de tour. Même lorsqu’un collègue se confie à vous, vous êtes incapable de l’aider. Vous êtes plus amer qu’autre chose. Comme vous vous sentez fatigué physiquement et intellectuellement et que vous êtes également détaché socialement, vous avez envie de vous isoler. Vous manquez de motivation et malgré toute la bonne volonté que vous avez en vous, vous ne supportez plus votre environnement de travail. Vous préférez rester seul à votre bureau, vous préférez même ne pas sortir de chez vous.

Comment s’en sortir ?

Le burnout symptômes vertiges, fatigue chronique, repli sur soi, etc. – sont des signes avant-coureurs de la nécessité d’agir. Pour commencer, vous devez apprendre à vous fixer des limites. Commencez et terminez votre travail à des heures raisonnables. N’ayez pas peur de faire des pauses régulières pour éviter le stress. Si nécessaire, prenez quelques jours de congé ou partez en week-end pour recharger vos batteries. Sachez que même si vous avez beaucoup de travail à faire, il n’est pas sage de vous tuer. Ne vous sentez pas coupable de passer du temps avec les personnes que vous aimez. Au contraire, cela vous aidera à évacuer les tensions accumulées au travail. D’autre part, plus d’un signe de burn out au travail peut être traité en adoptant une bonne alimentation. Privilégiez notamment les aliments frais, riches en vitamine C. Incluez dans votre alimentation des produits tels que les noix, les légumes et les céréales complètes. Riches en magnésium, ils vous aideront à emmagasiner suffisamment d’énergie et contribueront à la réduction de votre stress. 

Trouver tous les voyages par aéroport directement en ligne
closure : comment bien le faire pour obtenir plus de clients ?