Bien s’équiper pour les chantiers

Le meilleur équipement de chantier assure le déroulement de travaux en toute impunité et un bien-être du personnel, suivant la règle de l’hygiène. Les accidents de travail et les maladies professionnelles sont généralement causés par le désordre sur le chantier et le non-respect de la règle de l’HSE : hygiène, Santé et Environnement. Pour bien l’équiper, il faut tout d’abord assurer un meilleur équipement d’accommodation. Puis délimiter et signaler la zone de chantier. Ensuite, le respect de la règle HSE et l’installation base-vie. Enfin, un vrai équipement numérique : des applications mobiles à employer. Découvrez comment bien équiper pour les chantiers.

Les règles HSE et les installations base-vie

Une base-vie est composée particulièrement des w.c. individuels chimiques et des bungalows de chantier. Elle est mesurée en fonction de l’importance et d’une taille du chantier. Sa location est quasi obligatoire pour un chantier. Avant tout, ce bungalow est la construction configurable et modulaire. Les abris ou bungalow peuvent être configurés afin d’être adaptés à une configuration bureau, un lieu pour le stockage temporaire, des sanitaires, un réfectoire et un vestiaire. Puis, le bungalow bureau aide le personnel à travailler dans des bonnes conditions et garantit un espace dans lequel on effectue les réunions en tout confort et en toute sécurité. Ensuite, le bungalow vestiaire concède le personnel de se changer de tenue de ville après une journée de travail. Selon les règles HSE, le nettoyage des vestiaires doit être fait une fois seulement par jour puis dans ce bungalow éclairé et aéré, le réfectoire doit posséder de l’eau potable et nettoyer une fois par jour. Enfin, le bungalow sanitaire est absolu pour garantir la base-vie fait au personnel sur chantier. Vous optez facilement pour une location de bungalow. Pour du stockage, le conteneur, 20 pieds vous aidera au milieu de vos chantiers et de mettre votre matériel en sécurité. Pour plus d’informations, cliquez ici 

Les accommodations pour que le chantier soit bien équipé.

Pour bien équiper le chantier, il faut au moins prévoir un groupe électrogène et un compresseur. Vous pouvez trouver deux modèles de compresseurs, les compresseurs à moteur électrique et à moteur thermique. Les compresseurs à piston sont utilisés pour les besoins plutôt occasionnels. Les compresseurs à piston sollicités quand un besoin en air est régulier et les compresseurs rotatifs à vis quand un besoin en volume d’un air comprimé est essentiel. Quant aux groupes électrogènes, ils aident à effectuer les travaux sans être à proximité d’une source d’alimentation. Donc, c’est la source de courant mobile. Il existe deux modèles d’électrogènes, ce sont des groupes d’électrogènes diesels faits pour un emploi d’une longue durée et des groupes d’électrogènes essences duquel un niveau sonore est également inférieur à celui de groupes d’électrogène diesel. Vous pouvez aussi opter pour une location d’un groupe électrogène qui convient à petit prix et à vos besoins en toute simplicité.

La signalisation et la délimitation d’une zone de chantier.

C’est nécessaire de bien délimiter une zone de chantier pour contrôler son accès, indiquer des zones des travaux défendus d’accès, poussière et autres, prévenir des riverains des éventuels dangers, etc. La délimitation de cette zone se fait par des palissades et des barrières. Ces barrières sont généralement désignées par des autres termes comme la grille, la barrière Héra et la clôture qui sont simples et robustes à installer. D’ailleurs, la location de palissades et barrière est une meilleure alternative qui vous aidera à vous simplifier le stockage et l’entretien. C’est rentable de louer vos palissades et barrières au lieu de les acheter parce que cela simplifie le stockage et l’entretien. Enfin, pour diminuer le risque d’accident, c’est obligatoire d’employer une bonne signalisation comme des rubans et des cônes fluorescents de signalisation. Un meilleur balisage implique une bonne sécurité de celui-ci. On revoit comme un moyen de balisage et signalisation sur chantier : balises lumineuses, rubalise de chantier, rubans enroulables, panneau de signalisation, cônes de signalisation, chaînes de balisage et chevalets de signalisation.

Comment s’équiper et se protéger sur les chantiers pendant les travaux ?

Quand on fait des travaux ou du bricolage, il existe continuellement un risque d’accident. Un secteur du BTP peut représenter les ¾ des accidents de travail. C’est vrai que des conditions rudes de chantier défendent ce chiffre. Des particuliers ne sont pas également à l’abri, on ne dénombre pas les cas qui terminent aux urgences. La plupart de ces accidents peuvent être évités par une adoption des équipements de sécurité comme la protection des mains, des yeux, des poumons, des oreilles, de la tête et des pieds. C’est important de protéger ses mains puisque les accidents des mains et doigts sont nombreux. Donc, des gants de protection protègent contre les coupures et les chocs. C’est toujours surprenant d’apercevoir le nombre de bricoleurs ou d’ouvriers qui ne se protègent les yeux, malgré cela des risques d’éclats sont élevés et le dommage à l’œil est quasi irréversible.

 

Quand partir à Minos ?
Quel matelas pour le camping car ?