Acné : stop aux idées reçues

L’acné est une affection de l’épiderme, et elle est sujette à de nombreuses idées reçues relatives à ses causes et son traitement. Nous levons ici le voile sur quelques-unes des croyances erronées sur ce phénomène.

Les causes de l’acné

On associe généralement l’apparition de l’acné à la sécrétion excessive de sébum au niveau des pores. D’autres facteurs connus sont également responsables de cette affection, mais ils varient d’une personne à une autre. On constate toutefois que les manifestations de l’acné restent sensiblement les mêmes : points noirs, boutons rouges, comédons, etc. Contrairement aux idées reçues, il s’avère donc que la consommation de certains aliments n’est pas le fait de son apparition. On a souvent tendance à dire que le chocolat, les frites ainsi que les aliments gras en général favorisent l’acné. Aucune étude scientifique n’a cependant permis de confirmer ou d’infirmer ce fait.

A part cela, certaines personnes pensent que l’apparition de l’acné serait due à l’hygiène, en ce sens que les points noirs ne proviennent pas des impuretés au niveau des pores. Leur couleur est due à l’oxydation de la kératine qui entre dans leur composition. Se laver le visage à l’aide d’un produit non approprié contribuerait au contraire à favoriser l’acné. Pour plus de détails sur le sujet, cliquez là.

Risques et facteurs aggravants

Pour qu’il soit efficace, le traitement de l’acné doit se faire dès les premières manifestations, même si elle tend à disparaître naturellement au bout d’un certain temps. Si l’acné n’est pas traitée convenablement, elle risque de donner naissance à des cicatrices et autres taches inesthétiques et indélébiles. Ainsi, le traitement à temps accélère le processus de guérison, c’est une étape importante qu’il ne faut pas laisser au hasard. Cela n’empêche pas de consulter un spécialiste, le seul habilité à donner une solution adaptée au cas de chacun. Sinon, à titre indicatif, curaspot, par exemple ou certaines crèmes à base d’acides se révèlent efficaces.

Ne jamais traiter soi-même son acné au risque de compliquer le cas. Il ne faut pas également croire que l’exposition au soleil pourrait apporter une amélioration à la lésion. Apparemment elle donne des résultats plus ou moins concrets, mais plutôt éphémères. En fait, les rayons ultraviolets dessèchent les boutons et les gras se trouvant sur la peau, mais ils ne font que renforcer les manifestations acnéiques et favorisent l’apparition du cancer de la peau. L’exposition prolongée au soleil est donc entièrement déconseillée ; il convient alors de limiter les zones en contact avec les UV.

Tout savoir sur la DHEA
Le thermage expliqué