Rouen : son histoire au Moyen Âge

Au Moyen Âge, Rouen a connu de nombreux changements . . .

Rouen la ville d’art

Rouen fait partie des villes françaises classées villes d’Art et d’histoires. En ce qui concerne la période de Rouen au Moyen Âge, différents événements ont fait de la ville ce qu’elle est aujourd’hui. Toutefois, afin de découvrir les vestiges de cette période légendaire, il est conseillé de séjourner un temps dans la localité.

L’hôtel Première Classe ROUEN SUD – Oissel Rond Point aux Vaches est l’endroit idéal qui saura vous accueillir à cette occasion. De cet endroit, vous ferez des visites fascinantes, notamment dans le centre historique. Commencez dès lors par vous rendre sur le portail (site internet) de l’établissement.

Au Moyen Âge, le premier grand événement fut l’attaque des Vikings qui avaient assailli la ville. C’est dans ce cadre que le traité de Saint-Clair-sur-Epte a été établi pour relancer le développement de la localité. Le premier Duc de Normandie était donc le chef Viking Rollon. Par ailleurs, on sait que la ville attestait la présence de visiteurs étrangers. Il s’agit principalement des Grecs, des Scandinaves, des Irlandais et des Italiens. De plus, une grande communauté juive vivait autour du palais de justice.

Vers 1150, Rouen obtint une charte communale. Ainsi, avec Philipe Auguste, la ville est devenue la seconde ville du royaume. Diverses paroisses ont aussi vu le jour hors des murs de la cité. Après avoir été incendiée en 1200, la cathédrale a fait l’objet de travaux de réhabilitation durant tout le XIIIème siècle. En ce temps, le commerce de vin était également très prospère.

Enfin, c’était dans la ville de Rouen, tenue par les Anglais, que Jeanne d’Arc a été jugée et condamnée sur la place du vieux marché. Elle a été brûlée vive en ces lieux le 30 mai 1431.

Annecy : une ville à découvrir
Côte d’Azur : les destinations préférées des touristes