La Rochelle : histoire et patrimoine

la_rochelle

La prospérité économique de La Rochelle a débuté dès le XIIe siècle au temps de Guillaume X où elle a connu son indépendance. En effet, la ville est passée de simple village de pêcheurs en un complexe portuaire important. Le XIIIe siècle a été marqué par l’ouverture de La Rochelle à l’Atlantique et aux pays nord européen. Toutefois en 1628, les treize mois de siège de Louis XIII et Richelieu font sombrer la ville dans le chaos. Encore une fois, les activités maritimes ont aidé la ville à rétablir son économie qui a d’ailleurs redoublé de puissance grâce aux commerces avec les Antilles et le Canada. Revirement de situation, la ville sombre de nouveau sous les guerres de l’Empire au XIXe jusqu’à son indépendance en 1945.

La Rochelle abrite de nombreux édifices représentant actuellement un riche patrimoine architectural. Ces édifices comprennent entre autres des tours de fortifications.

La Tour de la Chaîne est par exemple un édifice du 14ème. Elle a été dans le temps reliée à la Tour Saint-Nicolas par une chaîne pour marquer l’arrêt du flux maritime la nuit. La Tour Saint-Nicolas est plus importante en termes d’envergure. La Tour de la Lanterne se trouve juste à côté. C’est la plus jeune des trois, construite au 15ème. Et enfin, il y a la Tour Saint Barthélemy.

Quelques bâtiments, dont le style architectural est très particulier, s’inscrivent dans la liste des patrimoines de la ville. L’Hôtel de Ville fait par exemple partie de ces magnifiques bâtisses impressionnantes. Le cloître des Dames Blanches, la Maison Nicolas Venette sont également des monuments à voir.

Rouen : son histoire au Moyen Âge
Annecy : une ville à découvrir