Différence entre chirurgie esthétique et médecine esthétique

Si c’est pour corriger un nez disgracieux, des oreilles décollées, ou un menton fuyant, beaucoup n’hésitent pas à recourir à la chirurgie esthétique. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une opération chirurgicale qui nécessite dans la plupart des cas une anesthésie générale. Mais il y a des cas où il suffit d’opter pour la médecine esthétique, une méthode innovante qui ne requiert aucune lourde intervention.

La liposuccion avec Chirurgiens-Plasticiens est par exemple proposée par les Chirurgiens-plasticiens pour aplatir le ventre, autrement-dit pour lui redonner une belle apparence. Il y a aussi le lifting qui, cette fois-ci, est destiné à traiter les rides qui se sont formées au niveau du visage et du cou. Mais il existe aussi d’autres techniques moins lourdes permettant de combler les rides, comme l’injection d’acide hyaluronique ou d’acide botulique.
Il est aussi possible de pratiquer la carboxythérapie en injectant du dioxyde de carbone sous le derme pour traiter les rides légères, les cernes péri-oculaires, les vergetures, les cellulites, etc. Une autre méthode est également utilisée en médecine esthétique, notamment celle recourant au laser médical pour supprimer, par exemple, les poils disgracieux ou les varices.
Toutefois, il faut savoir que la médecine esthétique n’agit qu’au niveau du tissu superficiel. Il se peut donc que le praticien vous oriente vers une technique plus performante, si vous souhaitez par exemple augmenter la taille de vos seins ou raccourcir votre nez, trop long à votre goût.
Dans tous les cas, il faut tenir compte de l’avis d’un spécialiste car médecine esthétique et chirurgie esthétique ne sont pas des méthodes auxquelles on peut recourir à la hâte. Sinon, pour avoir des renseignements complémentaires concernant ces techniques, il est aussi possible de se rendre sur un site spécialisé.

Qu’est-ce que la Haute horlogerie ?
Tout savoir sur la DHEA